Interview de Mael Texier pour l’association Plébicité

 

Aujourd’hui Acoustique Radio a interviewé quelqu’un qui utilise la musique de façon atypique… pour faire danser les entreprises. Morceaux choisis de l’interview.

Bonjour Maël, tu es responsable de l’association Plébicité à la cité de Cosmétique. Peux-tu nous en dire plus sur la façon dont tu sers de la musique pour l’association?

Bonjour, déjà je ne dirais pas que je m’en sers de façon révolutionnaire, mais puisque vous abordez la question, lorsque nous pratiquons du sport (NDLR : l’association d’entreprises propose des cours de sports entre midi et 14h pour les adhérents) il est évident que nous avons besoin de quelque chose pour mettre du rythme ! D’ailleurs sur le site de Plébicité, nous illustrons nos activités avec des sports se pratiquant en musique.

La qualité de la musique est-elle primordiale ?

Si vous posez la question au point de vue acoustique puisque c’est votre nom, je ne pense pas que nous soyons sur le même registre qualitatif que vous. Pour nous il n’y a pas vraiment de recherche de meilleure acoustique comme pour un mélomane, nous cherchons plutôt le meilleur compromis entre acoustique, position dans le bâtiment, capacité en m²…. Néanmoins la présence de la musique reste indispensable pour donner du rythme (dixit la coach !)

Finalement, est ce que dans ce monde very business, on peut aussi dire que la musique adoucit les moeurs ?

Oui c’est probablement le cas partout. Un environnement stressant de performance doit trouver des compensations. Plébicité propose donc un exutoire avec du sport, agrémenté par de la musique qui en devient un élément central. Donc oui c’est valable aussi chez nous !

Merci Maël…